Les couteaux forgées du Dauphiné : Le Dauphinois, le Chartreux
Le DauphinoisLe ChartreuxLe CataloguePassion du Couteau
  -  Accueil  -  Lexique  -  Dossiers  -  Actualités  -  Liens  -  Contacts  -  
Site réalisé par FhZ

 > Voyages
 > Shopping
  • Bouquets de Fleurs
  • Porcelaine peinte
  • Livres anciens
  •  > Découvrez
    Couteau le Dauphinois
     > Offre ADSL
     > Site du Jour
     
    D

    accueil A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
    Lexique - Lettre D - Décintrage

    Décintrage (Technique de forge)

    Décintrer une barre implique de redresser une pièce trop fortement cintrée ou légèrement faussée lors de la trempe. Pour comprendre ce dernier phénomène, il suffit de savoir que la densité de l'acier varie selon l'uniformité et la température de refroidissement. Il convient donc, pour éviter le cintrage du à la trempe, premièrement d'appliquer lors de la forge un nombre équivalent de coups de marteau de part et d'autre de la lame pour obtenir un acier qui soit le plus homogène possible. Deuxièmement, de chauffer de la manière la plus uniforme possible la lame avant la trempe. Troisièmement, d'éviter les tourbillons de vapeur, donc des écrans thermiques qui font obstacle à une pénétration uniforme de l'onde de trempe, en privilégiant l'huile à l'eau et en agitant la pièce dans le liquide lors de la trempe.

    • Pour une lame trop fortement cintrée lors de la forge, il n'y a d'autres solutions que de détremper la lame, la reforger et la tremper autant de fois qu'il est nécessaire. Ces opérations n'ont aucun impact sur la qualité de la lame puisque la forge et la trempe sont des phénomènes réversibles.
    • Décintrer une lame légèrement faussée à la trempe est une opération très délicate en raison de la fragilité du métal. En effet pour limiter les risques de casse, il est nécessaire de chauffer la pièce au bleu naissant, ce qui la rend plus malléable sans pour autant nuire à la dureté de la tempe. Puis il faut la marteler légèrement du côté convexe de la courbure en commençant par les parties extérieures et en se rapprochant du centre de la lame au fur et à mesure que celle-ci se redresse.


    Modifié le 24 March 2005, 12:11
    ©le Dauphinois - Toute reproduction même partielle sans autorisation est interdite.

    [ Accueil | Le Dauphinois | Le Chartreux | Passion du couteau | Contacts ]
    Couteaux forgés du Dauphiné : © Le Dauphinois - © Le Chartreux