Les couteaux forgées du Dauphiné : Le Dauphinois, le Chartreux
Le DauphinoisLe ChartreuxLe CataloguePassion du Couteau
  -  Accueil  -  Lexique  -  Dossiers  -  Actualités  -  Liens  -  Contacts  -  
Site réalisé par FhZ

 > Découvrez
Couteau le Dauphinois
 > Site du Jour
 > Voyages
 
E

accueil A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Lexique - Lettre E - Estampage

Estampage (Le)

  • Traditionnellement : L'estampage peut se faire selon deux techniques différentes. La première consiste à donner des coups de marteau sur le morceau de métal chaud et rouge tenu sur l'enclume par l'un des nombreux outils concaves appelés estampes. Ce dernier donne sa forme ronde au métal. La deuxième technique est plus utilisé pour donner à l'acier des formes plus complexes que les estampes et réaliser un profilage d'ébauches. Elle débute par le cisaillage du méplat ou plaque d'acier à chaud grâce à une cisaille, en prenant soin de suivre les guides constitués auparavant à la pointe à tracer. La coupe n'étant ni en rondeur ni continue, il est nécessaire de la rectifier et de l'arrondir à la meule.

  • Industriellement : L'estampage ou la technique de "l'emporte pièce" est utilisé pour la fabrication de lames peu épaisses, en grande quantité et identiques comme les couteaux de cuisine. Ainsi des tôles de sont découpées à la presse (quelques tonnes) afin de donner des ébauches. La finition de ces derniers est faite par meulage automatique. Les couteaux produit sont standardisés, identiques, non forgés et incompatibles avec la philosophie et la qualité artisanale.


Modifié le 13 April 2004, 12:02
©le Dauphinois - Toute reproduction même partielle sans autorisation est interdite.

[ Accueil | Le Dauphinois | Le Chartreux | Passion du couteau | Contacts ]
Couteaux forgés du Dauphiné : © Le Dauphinois - © Le Chartreux