Les couteaux forgées du Dauphiné : Le Dauphinois, le Chartreux
Le DauphinoisLe ChartreuxLe CataloguePassion du Couteau
  -  Accueil  -  Lexique  -  Dossiers  -  Actualités  -  Liens  -  Contacts  -  
Site réalisé par FhZ

 > Voyages
 > Site du Jour
 > Découvrez
Couteau le Chartreux
 
E

accueil A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Lexique - Lettre E - Etirage

Etirage (Le)

L'étirage est l'opération la plus pratiquée en forge. Il vise à allonger une barre par un martelage conduit sur ses quatre cotés. Cette technique sert aussi à former un biseau, affiner une pointe ou étirer une soie. De même on utilise largement l'étirage dans la réalisation du damas feuilleté car il est nécessaire d'allonger la barre composite fer et acier afin d'avoir suffisamment de longueur disponible pour pouvoir de nouveau la replier.

L'étirage peut être pratiqué par un simple martelage à plat sur la table de l'enclume, cependant l'allongement est plus important lorsque l'on se sert de la corne ronde et d'un marteau à panne convexe destiné justement à cet effet. L'idéal en la matière reste cependant l'aide d'un frappeur muni d'une masse à deux mains ou d'un martinet qui associe à la fois rapidité d'exécution et économie de fatigue.

L'étirage produisant un effet de "tôle ondulée" sur le métal, il convient donc de le planer d'abord au marteau (sur les clos d'âne) puis au moyen de la chasse à parer.



Modifié le 08 April 2004, 15:55
©le Dauphinois - Toute reproduction même partielle sans autorisation est interdite.

[ Accueil | Le Dauphinois | Le Chartreux | Passion du couteau | Contacts ]
Couteaux forgés du Dauphiné : © Le Dauphinois - © Le Chartreux