Les couteaux forgées du Dauphiné : Le Dauphinois, le Chartreux
Le DauphinoisLe ChartreuxLe CataloguePassion du Couteau
  -  Accueil  -  Lexique  -  Dossiers  -  Actualités  -  Liens  -  Contacts  -  
Site réalisé par FhZ

 > Site du Jour
 > Découvrez
Couteau le Chartreux
 > Offre ADSL
 > Shopping
  • Bouquets de Fleurs
  • Porcelaine peinte
  • Livres anciens
  •  
    E

    accueil A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
    Lexique - Lettre E - Etrier

    Etrier d'Armes (Le)

    L'étrier d'armes est né vers 1200 dans les campagnes. il fut utilisé jusqu'au début du XVIIe siècle. Il est composée d'un battant en bois, avec un manche long pour l'infanterie, et court pour la cavalerie, et hérissé de pointes reliées par une courte chaîne à une boule. Quelquefois il supporte plusieurs boules chacune au bout de sa chaîne. Ces armes dérive du fléau servant à battre les légumes et les céréales exploitent la possibilité de frapper selon une trajectoire directe ou indirecte. En effet, si l'arme adverse intercepte la trajectoire d'un étrier d'arme, que ce soit au niveau du manche ou de la chaîne, la partie contondante propulsée par inertie décrit rapidement un arc à travers l'espace s'étendant au-delà de la ligne de parade. Et si cette dernière n'atteint pas une partie quelconque de l'adversaire, elle peut toujours, en poursuivant sa rotation, s'entortiller autour de l'arme de l'adversaire grâce à la chaîne. L'avènement des armes à feu marqua la fin de l'utilisation des armes de choc et en particulier l'étrier d'arme sur les champs de bataille.



    Modifié le 08 April 2004, 15:51
    ©le Dauphinois - Toute reproduction même partielle sans autorisation est interdite.

    [ Accueil | Le Dauphinois | Le Chartreux | Passion du couteau | Contacts ]
    Couteaux forgés du Dauphiné : © Le Dauphinois - © Le Chartreux