Les couteaux forgées du Dauphiné : Le Dauphinois, le Chartreux
Le DauphinoisLe ChartreuxLe CataloguePassion du Couteau
  -  Accueil  -  Lexique  -  Dossiers  -  Actualités  -  Liens  -  Contacts  -  
Site réalisé par FhZ

 > Offre ADSL
 > Découvrez
Couteau le Dauphinois
 > Voyages
 > Shopping
  • Bouquets de Fleurs
  • Porcelaine peinte
  • Livres anciens
  •  > Site du Jour
     
    M

    accueil A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
    Lexique - Lettre M - Machette

    Machette (La)

    C'est le coutelas d'origine agricole le plus universellement connu. Cet instrument extrêmement efficace et essentiel, il comprend une lame large de 4 à 8 cm et 20 à 70 cm de long, à dos droit et tranchant divergent. La largeur atteint ainsi 5 à 7 cm à proximité de la pointe. Celle-ci est obtenue en incurvant le fil qui rejoint la ligne du dos ou bien en faisant converger les deux vers l'axe central de la lame. Plate, sans gouttière, elle se termine par une large soie plate sur laquelle sont appliquées deux robustes plaquettes de bois fixés par des rivets. La poignée, dont l'extrémité est soit droite, soit légèrement en bec d'aigle, est souvent percée d'un trou pour le passage d'un lacet en cuir faisant office de dragonne.

    Il existe deux versions fondamentales de ce coutelas : l'une agricole, et l'autre de brousse. Elles se différencient davantage par leur poids que par leur forme. Le modèle agricole, conçu pour tailler la canne à sucre, est plus léger et légèrement plus long. Tandis que le modèle de brousse, destiné à couper des branches beaucoup plus grosses, présente une épaisseur et un poids nettement supérieur. La version agricole est utilisée en portant le coup à l'aide du poignet, alors que celle de brousse requiert un mouvement de l'ensemble du bras


    Modifié le 08 February 2006, 11:01
    ©le Dauphinois - Toute reproduction même partielle sans autorisation est interdite.

    [ Accueil | Le Dauphinois | Le Chartreux | Passion du couteau | Contacts ]
    Couteaux forgés du Dauphiné : © Le Dauphinois - © Le Chartreux