Les couteaux forgées du Dauphiné : Le Dauphinois, le Chartreux
Le DauphinoisLe ChartreuxLe CataloguePassion du Couteau
  -  Accueil  -  Lexique  -  Dossiers  -  Actualités  -  Liens  -  Contacts  -  
Site réalisé par FhZ

 > Shopping
  • Bouquets de Fleurs
  • Porcelaine peinte
  • Livres anciens
  •  > Voyages
     > Offre ADSL
     > Découvrez
    Couteau le Dauphinois
     > Site du Jour
     
    O

    accueil A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
    Lexique - Lettre O - Odachi

    Ôdachi (大太刀) (Un)

    Un Ôdachi est un grand Tashi?, à ne pas confondre avec Nodachi qui est un genre d'Epée. Apparu la première fois au 5ème siècle comme offrande aux Dieux, cette Epée se caractérise par une lame très longue, supérieur à 90cm et pouvant atteindre 230cm, soit 370cm de longueur totale. L'Ôdachi se porte obligatoirement dans le dos et non à la ceinture. Il fût aussi utilisé par l'infanterie contre la cavalerie dans les champs. D'après la légende un Ôdachi pouvait fendre un guerrier et son cheval en un seul coup. Il fût éclipsé par des épées plus courtes et plus maniables pour devenir une arme de parade. D'autant plus, les batailles dans de grands espaces (champs) ne se sont plus produites après 1615, rendant cette longue épée désuète.

    Les techniques de forgeage sont particulières. En effet, une grande quantité d'acier est nécessaire pour produire un Ôdachi, un travail d'équipe est obligatoire et des équipements spécifiques sont exigés. Mais la véritable spécificité de forge est dans son polissage : alors que pour une épée normales la lame est déplacée par le forgeron sur la pierre à polir; l'Ôdachi est suspendu du plafond et le forgeron doit déplacer la pierre à polir le long de la lame.



    Modifié le 21 December 2005, 15:48
    ©le Dauphinois - Toute reproduction même partielle sans autorisation est interdite.

    [ Accueil | Le Dauphinois | Le Chartreux | Passion du couteau | Contacts ]
    Couteaux forgés du Dauphiné : © Le Dauphinois - © Le Chartreux