Les couteaux forgées du Dauphiné : Le Dauphinois, le Chartreux
Le DauphinoisLe ChartreuxLe CataloguePassion du Couteau
  -  Accueil  -  Lexique  -  Dossiers  -  Actualités  -  Liens  -  Contacts  -  
Site réalisé par FhZ

 > Voyages
 > Découvrez
Couteau le Chartreux
 > Shopping
  • Bouquets de Fleurs
  • Porcelaine peinte
  • Livres anciens
  •  > Offre ADSL
     
    R

    accueil A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
    Lexique - Lettre R - Réduction

    Réduction (La)

    La réduction consiste à produire du fer à partir d’un oxyde en cassant la molécule du minerai, pour en extraire l’oxygène, à l’aide de la combustion du carbone (C) que contient le charbon ou la houille.
    La réaction chimique de cette combustion est la suivante : Fe03 + 3C-> 2Fe + 3 CO*

    Durant les temps carolingiens, les rendements de cette réduction, sont très faibles. En effet, pour un kilogramme de fer, il faut quatorze kilogrammes de charbon de bois et, de plus, il reste toujours beaucoup de scories. Un minerai de bonne qualité ne laisse au final que 15% de fer. D’où la rareté et la valeur du fer que l’on ne jette pas, qui est systématiquement recyclé. De ce fait, trouver un fer à cheval porte bonheur parce qu’il est possible, à moindre frais de le faire transformer, par un forgeron, en outil !

    Jusqu’au XIIéme siècle les techniques de réduction des minerais de fer restent approximativement les mêmes que durant les siècles précédents bien que les rendements augmentent régulièrement. Cette réduction, dite directe, persistera, dans certaines régions, jusqu’au XIXème siècle sous la forme des fours catalans.

    * Oxyde de carbone, plus connu sous le nom de gaz carbonique



    Modifié le 03 June 2004, 11:53
    ©le Dauphinois - Toute reproduction même partielle sans autorisation est interdite.

    [ Accueil | Le Dauphinois | Le Chartreux | Passion du couteau | Contacts ]
    Couteaux forgés du Dauphiné : © Le Dauphinois - © Le Chartreux