Les couteaux forgées du Dauphiné : Le Dauphinois, le Chartreux
Le DauphinoisLe ChartreuxLe CataloguePassion du Couteau
  -  Accueil  -  Lexique  -  Dossiers  -  Actualités  -  Liens  -  Contacts  -  
Site réalisé par FhZ

 > Voyages
 > Offre ADSL
 > Site du Jour
 > Découvrez
Couteau le Chartreux
 > Shopping
  • Bouquets de Fleurs
  • Porcelaine peinte
  • Livres anciens
  •  
    T

    accueil A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
    Lexique - Lettre T - Talwar

    Talwar (Le)

    Cette arme se répandit en Perse et en Inde, et subit des modifications telles qu'on la qualifie tantôt d'Epée à lame courte, tantôt de sabre. Elle naquit sous cette dernière forme autour du 16e siècle. Soumise à l'influence des mongoles, la lame, à courbure douce, se terminait par le jelman typique du sabre. Mais dès le siècle suivant, elle perdit cette particularité et devint une longue lame à pointe progressivement fuselée. Les lames de production indienne se distinguent des lames personnes par la présence d'un court talon, absent de celles fabriquées au Moyen-Orient. Toute la surface de l'arme était fréquemment enrichie de filigranes, d'émaux, de ciselure et de dorures reproduisant des motifs conformes aux goûts du pays. La garde cruciforme se compose de deux quillons courts terminés par un renflement et comporte, au centre, deux écussons séparés de quelques millimètres du plat de la lame, et destinés à garantir une bonne fermeture du fourreau. La poignée, fermée au sommet par un pommeau plat surmonté d'un bouton, présente une proéminence centrale qui la fait ressembler à un bonbon. Il possède, du coté du tranchant, une garde à une seule branche qui rejoint le renflement terminal du quillon orienté vers la partie convexe de la lame.




    Modifié le 08 August 2005, 17:38
    ©le Dauphinois - Toute reproduction même partielle sans autorisation est interdite.

    [ Accueil | Le Dauphinois | Le Chartreux | Passion du couteau | Contacts ]
    Couteaux forgés du Dauphiné : © Le Dauphinois - © Le Chartreux