Les couteaux forgées du Dauphiné : Le Dauphinois, le Chartreux
Le DauphinoisLe ChartreuxLe CataloguePassion du Couteau
  -  Accueil  -  Lexique  -  Dossiers  -  Actualités  -  Liens  -  Contacts  -  
Site réalisé par FhZ

 > Offre ADSL
 > Shopping
  • Bouquets de Fleurs
  • Porcelaine peinte
  • Livres anciens
  •  > Découvrez
    Couteau le Chartreux
     > Voyages
     > Site du Jour
     
    Y

    accueil A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
    Lexique - Lettre Y - Yatagan

    Yatagan (Le)

    Le Yatagan est une arme excessivement efficace. Il fut produit dans des versions de longueur très variable, si bien qu'il apparaît tantôt comme une dague, tantôt comme une épée et même comme baïonnette. La ligne de la lame est très particulière : tout d'abord droite, elle se plie immédiatement selon une courbe qui s'inverse dans le dernier segment, et se termine par une pointe aiguë oriente vers le dos. Le tranchant, unique, s'étend sur le coté concave de la lame. Celle ci s'insère dans la poignée, dépourvue de garde, moyennant rivets qui maintiennent les plaquettes sur la soie. On peut remarquer deux lamelles de métal tendre (laiton, argent, or) qui, placées sur chaque face, suivent la ligne du dos sur quelques centimètres en partant du talon, et occupent environ un tiers de la largeur. Leur but, certes décoratif, est surtout défensif puisque le métal tendre dont elles sont constituées permet de réduire l'angle d'incidence nécessaire pour arrêter une autre lame glissant sur elles. Elles font office de garde à friction grossière et partielle.



    Modifié le 07 February 2006, 14:36
    ©le Dauphinois - Toute reproduction même partielle sans autorisation est interdite.

    [ Accueil | Le Dauphinois | Le Chartreux | Passion du couteau | Contacts ]
    Couteaux forgés du Dauphiné : © Le Dauphinois - © Le Chartreux