Les couteaux forgées du Dauphiné : Le Dauphinois, le Chartreux
Le DauphinoisLe ChartreuxLe CataloguePassion du Couteau
  -  Accueil  -  Lexique  -  Dossiers  -  Actualités  -  Liens  -  Contacts  -  
Site réalisé par FhZ

 > Voyages
 > Site du Jour
 > Shopping
  • Bouquets de Fleurs
  • Porcelaine peinte
  • Livres anciens
  •  
    F

    accueil A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
    Lexique - Lettre F - Franc-toupin

    Franc-toupin (L'épée à la Franc-toupin)

    Ce terme correspond à une Epée utilisée au 16ème siècle, adoptée initialement par les troupes des "Francs-Toupins". Elle est arrivée en Italie avec l'armée de François 1er. Cette lame, de forme caractéristique, possédait une extrémité très étroite et solide, en losange, convenant exclusivement à l'estoc; la deuxième section s'élargissait, atteignant même 4 cm au talon, et présentait un double tranchant permettant les coups de taille. L'Epée à la franc-toupin n'eut pas beaucoup de succès en Italie : poursuivie par des bans et des édits qui la qualifièrent d'arme insidieuse, son port fut "prohibé". On la connaît également sous le nom d'Epée "à la Colichemarde"", altération d'un mot d'origine allemande s'appliquant au même type de lame. Ce modèle doit être considéré comme une tentative de médiation entre deux grands courants de conception de l'arme blanche: l'estoc et la taille.



    Modifié le 08 August 2005, 17:05
    ©le Dauphinois - Toute reproduction même partielle sans autorisation est interdite.

    [ Accueil | Le Dauphinois | Le Chartreux | Passion du couteau | Contacts ]
    Couteaux forgés du Dauphiné : © Le Dauphinois - © Le Chartreux