Les couteaux forgées du Dauphiné : Le Dauphinois, le Chartreux
Le DauphinoisLe ChartreuxLe CataloguePassion du Couteau
  -  Accueil  -  Lexique  -  Dossiers  -  Actualités  -  Liens  -  Contacts  -  
Site réalisé par FhZ

 > Offre ADSL
 > Shopping
  • Bouquets de Fleurs
  • Porcelaine peinte
  • Livres anciens
  •  > Découvrez
    Couteau le Chartreux
     > Voyages
     > Site du Jour
     
    F

    accueil A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
    Lexique - Lettre F - Fauchard

    Fauchard (Le)

    Le Fauchard, également connu sous le nom de "faucille vaudoise", est une arme d'Hast à double vocation. D'origine extrêmement ancienne (début XI° siècle), le fauchard est constitué d'une longue lame de couteau (de 50 à 55 cm) à tranchant unique, sans pointe et montée au bout d'une hampe de longueur moyenne. La lame mesure environ 3 cm de large au talon, et ses côtés demeurent à peu près parallèles sur environ les deux tiers. A proximité de la pointe, elle commence à diverger et à se replier vers le dos, constituant une extrémité d'environ 10 cm de large, incurvée vers le dos de la lame. Cette partie élargie est souvent ornée d'un trou en forme de coeur ou de fleur à trois ou quatre pétales. Une dent saillait entre le milieu et le tiers inférieur du dos, et la lame se terminait, un peu en dessus de la douille, par un élément discoïde ou deux petites dents.

    La poignée se compose de deux plaquettes de bois, plus rarement de corne ou de métal, appliquées sur la soie plate moyennant trois ou quatre rivets, et se termine par un crochet provenant de la soie elle-même, recourbé vers le bas, du côté du tranchant. Ce dernier sert à accrocher le Fauchard à la ceinture.

    Cette arme, manifestement de taille en raison de son centre de gravité déplacé vers l'avant ou de la forme particulière de son extrémité qui la transforme en une autre surface tranchante, eut pour patrie d'origine les terres du Piémont Vaudois où elle fut produite et employée pour les travaux agricoles. Utilisé en cas d'urgence, le fauchard se montra efficace dans les combats de piétons et équipa ainsi certaines milices communales. Toutefois, l'emploi militaire du Fauchard fut de courte durée, et remplacé rapidement par d'autres armes d'hast plus sophistiquées et mieux adaptées aux nouvelles tactiques comme le combat au corps à corps, l'ordre fermé, etc. Il se montra incapable de défoncer une armure ou de s'opposer à la cavalerie. Néanmoins, il continua cependant d'équiper jusqu'en 1700 la garde montée de la classe noble et religieuse piémontaises. Cette vocation est due à la possibilité d'enrichir la lame de décoration prestigieuse, mais aussi a la valeur effective de cette arme.

    Armes similaires: Naginata au Japon.


    Modifié le 26 December 2005, 10:28
    ©le Dauphinois - Toute reproduction même partielle sans autorisation est interdite.

    [ Accueil | Le Dauphinois | Le Chartreux | Passion du couteau | Contacts ]
    Couteaux forgés du Dauphiné : © Le Dauphinois - © Le Chartreux