Les couteaux forgées du Dauphiné : Le Dauphinois, le Chartreux
Le DauphinoisLe ChartreuxLe CataloguePassion du Couteau
  -  Accueil  -  Lexique  -  Dossiers  -  Actualités  -  Liens  -  Contacts  -  
Site réalisé par FhZ

 > Offre ADSL
 > Site du Jour
 > Voyages
 > Shopping
  • Bouquets de Fleurs
  • Porcelaine peinte
  • Livres anciens
  •  
    K

    accueil A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
    Lexique - Lettre K - Katana

    Katana (Le)

    Le Katana remonte au VIIe ou VIIIe siècle. Il ne se distingue du Tachi que par quelques détails infime comme sa longueur et sa courbure. Même si le terme épée de combat japonaise est courant, le Katana est un sabre avec un seul tranchant. Il se porte à gauche, glissé dans la ceinture et le fil dirigé vers le haut. Au moment de l'extraire, la main gauche saisissait le fourreau en le tournant obliquement vers l'extérieur et ce geste était considéré comme extrêmement agressif. Toutefois sur les champs de batailles, on privilégiait le Yari, le Naginata et le Yumi. Le Katana, souvent peu employé, était une arme secondaire.

    Le Katana s'accompagne généralement d'une épée courte, le Wakizashi. Et l'ensemble constitue le Daisho.

    L'acier ou le fer utilisé pour la fabrication est de qualité supérieure compte tenu des ressources minières. La majorité des Katana sont en acier et fer assemblés moyennant les techniques de la province ou du maître forgeron. On avait recours aux méthodes Wari-ha, Suye-ha et Kata-ha pour les lames ordinaires. Le style le plus courant pour les Katanas de combat était le San-Mai et à moindre mesure le Shibo-Zume. Tandis que la méthode Nogi-hada était réservée pour les Katanas de prestige et de grande qualité.



    Modifié le 08 November 2006, 23:42
    ©le Dauphinois - Toute reproduction même partielle sans autorisation est interdite.

    [ Accueil | Le Dauphinois | Le Chartreux | Passion du couteau | Contacts ]
    Couteaux forgés du Dauphiné : © Le Dauphinois - © Le Chartreux